Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 16:18

Étant un inconditionnel de la barre de bell je ne m'était jamais intèressé au flybarless et autres modules prenant celà pour une mode plus qu'autre chose jusqu'à l'achat d'un Blade MCPX qui bien entendu est FBL et là surprise c'est quant méme vrai que c'est stable !!!

Puis il faut dire que les prix de ces modules sont très dissuasif! jusqu'à ce que je tombe par hasard sur le sujet d'un forum : link qui parlais d'un modul FBL révolutionnaire au vu de la qualité de ces capteurs (800° seconde) et surtout au vu de son prix et il s'avère que ce module peut s'installer dans pratiquement toutes les positions (ce qui n'est pas le cas du 3GX): verticale, horizontale (fils dans le sens du tube ou à 90°) Il a l'air vraiment compatible H4 (présence d'un connecteur physique CH4), ce qui n'est pas encore une fois le cas du 3GX ! 

 

 Ce module existe sous 3 marques et appellations différantes:

- Tarot ZYX  et ZYX-S (model pour les radios spectrum)

- HK ZYX

- Copter-X  CX 3X1000

 

Ils sont classés par ordre de prix du + au - cher, sachez que ce sont exactement les meme platine et la meme éléctronique peu importe la marque !!!

 

 

  •  
  • Lightweight design will work with lightweight EP to large nitro helicopter
  • CNC aluminum alloy casing for vibration free and durable operation
  • Control by high performance micro processor for accurate control for all direction
  • Easy to read LED indicator to indicate the operation of the gyro
  • Highly tunable and will work with most popular servos on the market
  • Build in one button setup for easy setup and operation
  • Optional program box available for quick on spot detail fine tuning
  • Specification:
  • Operating Voltage: DC 3.5V-9V
  • Operating Current: 60mA
  • Operating temperature: -10°C -50°C
  • Maximum angular rate: 800 degrees / sec
  • Support the rudder servo: 1.52ms analog servo, 1.52ms digital servos, 760us digital servos, 960us Digital Servo
  • Support the swashplate servos: 1.52ms analog servo, 1.52ms digital servo
  • Weight: 26g (including cable and plug)
  • Dimension: 38.2*26.2*13mm

 

 Je décide donc de me commander un module sous la marque Copter-X  puisque c'est là qu'il es le - cher pour essayer, (vu le prix sur Ebay: 35€ livré, je risque rien d'essayer !)

Recevant donc mon colis après 12 jours d'attente, je déballe et tout semble correct. C'est sur que celà est bien moins présenté en version Copter-X ou HK que chez Tarot ou le module est fourni avec un coffret + les mousses et surtout la tete, voyez par vous meme !!!

 

Name: DSC01727.jpg Views: 272 Size: 110.1 KB Description: Name: DSC01729.jpg Views: 262 Size: 155.3 KB Description: Name: DSC01730.jpg Views: 344 Size: 140.2 KB Description:  

 

      
Name: DSC01731.jpg Views: 285 Size: 106.4 KB Description: Name: DSC01738.jpg Views: 292 Size: 155.0 KB Description: Name: DSC01739.jpg Views: 273 Size: 137.4 KB Description:
 

Name: DSC01740.jpg Views: 281 Size: 118.2 KB Description: Name: DSC01741.jpg Views: 345 Size: 116.0 KB Description:

 

 

1ere instalation sur mon 450 sport après montage de la tete FBL Tarot qui soit dit en passant est de trés belle qualitée pour le prix (30€ livrée chez OOmodel ), téléchargement de la notice: link puis premiers réglages du module, tout se fait avec les manches de la radio en suivant les leds sur le module (pas très facile c'est pas comme régler un Beastx !!!) du coup je vous conseil quant meme de prendre le cable de programation USB:link et son logiciel: link   ou mieux un logiciel compatible avec les 3 marques:link et là cela devient un jeu d'enfant!

 L'heure de la mise en route est arrivée, mise des gaz progessive et ho surprise c'est pas mal du tout!!! vérouillage de l'enticouple du tonner par contre les réglages de base  peu importe le mode choisi à partir du mode 3D soft jusqu'au mode 3D extrem sont à revoir en suivant les explications de Hélifreak:link  car des temblements sur le cyclique latéral sont fréquants et assez perturbant ! Ces tremblements viennent de mes servos car tous ne sont pas compatibles, donc je les changes pour des Corona DS929MG (budjet moyen) comme siter sur HeliFreak, et donc comme par magie: problème résolu!!!

Après des heures de lecture sur internet et plusieurs essais de programation différantes j'obtient enfin un model en mode 3d soft (ca suffit pour mon niveau ! lol!!) incroyablement stable, vif et qui vérouille d'enfer !!!

Je valide donc ce module FBL qui est qui est tout bonnement incroyable pour son prix !!!

Voici la liste des liens de forums en francais ou autres qui parles de ce module:

- http://forum.heli4.com/viewtopic.php?f=123&t=40871

http://www.france-helico.com/viewtopic.php?f=298&t=43095

http://www.toyrecycler.net/?p=23279

http://www.helifreak.com/showthread.php?t=342434&page=20

http://manubricole.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=67

http://www.raptortechnique.com/tarot/index.html

 

Prochains tests montage sur mon trex 500 et peu etre aussi sur mon trex600 nitro si j'attrape des corones !!!.

 

   Du nouveau chez EHIROBO: le CopterX 3X2000 semble etre une copie parfaite du microbestx et tout ça pour seulement 49$ !!!! le tout compatible avec tous les accesoires du model précédent (3X1000), à esseyer dés qu'il sera ADD TO CART !!!!!

 

 

cx-3x2000_01.jpg

.
CopterX (CX-3X2000) Flybarless 3 Axis Gyro System

.
.

 

  •  
  • Processing time 50 times faster than previous model
  • Lightweight design will work with lightweight EP to large nitro helicopter
  • Can operate as stabilizing system for quad and aeroplane with optional CopterX CX-PB002 USB cable
  • Simply press button setup with multi LED display for quick and easy setup
  • CNC aluminum alloy casing for vibration free and durable operation
  • Control by high performance micro processor for accurate control for all direction
  • Highly tunable and will work with most popular servos in the market
  • Built-in one button setup for easy setup and operation
  • Optional program box and USB setup cable available for detail fine tuning
  • Specification:
  • Operating Voltage: DC 3.5V-9V
  • Operating Current: 60mA
  • Operating temperature: -15°C -65°C
  • Maximum angular rate: 800 degrees / sec
  • Support the rudder servo: 1.52ms analog servo, 1.52ms digital servos, 760us digital servos, 960us Digital Servo
  • Support the swashplate servos: 1.52ms analog servo, 1.52ms digital servo
  • Radio compatibility: PPM, PCM, 2.4G
  • Supporting firmware upgrade
  • Supporting Multi-blade roto head, Quad, airplane
  • Weight: 20g (including cable and plug)
  • Dimension: 39*26*13mm

 

.
cx-3x2000_02.jpg
.

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 15:44

  

 

 

La 3D CUP, est une compétition de voltige 3D en hélicoptère radiocommandé.

 

Unique sur l’Hexagone, l’évènement a pour vocation de réunir l’ensemble des pilotes pratiquant la discipline, et donc, de promouvoir cette dernière, notamment auprès de tous les modélistes. De par son format et le large panel de figures proposées, il constituera à coup sûr un fort vecteur d’apprentissage et de perfectionnement pour les participants, qu’ils soient novices ou experts.

 

Car participer à la 3D CUP, c’est avant tout l’assurance de progresser, de repousser ses propres limites, mais aussi l’occasion de rencontrer d’autres passionnés : performances, persévérance et convivialité sont les maîtres mots.

 

Concrètement, la compétition se déroule en quatre manches, réparties sur l’année. Les candidats pourront s’inscrire pour concourir dans différentes séries, telles que «Sport», «Expert», «Master», ou encore «Ultimate» en fonction de leur niveau. Afin d’assurer à tous une même chance de remporter la victoire, chacun de ces groupes sera soumis à des modalités d’évaluation spécifiques.

 

Ainsi, à chaque fin d’épreuve, un podium sera dressé par catégorie. Dans la même logique, un classement annuel sera établi lors de la dernière étape.

Ceux qui auront obtenus les meilleurs résultats cumulés seront sacrés champions 2012.

 

Vous trouverez tous les renseignements sur cette magnifique compétition sur le très beau site de la

"JRT"

 

MAJ Set Maneuvers                                                   MAJ Règlement

au 03_04_2012                                                              au 03_04_2012

 

 download                                                                  download

 

                                              

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:47

Transformation d’une ROBBE TERRA 4 Voies en 6 voies

 

 

Article & réalisation de: Olivier BARRE  (02 / 06 / 2012)

 Email : darkstar@free.fr 

 

La ROBBE TERRA (ne pas confondre avec la ROBBE TERRA TOP) est une ancienne radiocommande ROBBE des années 80. Elle est en 27 Mhz AM ; Le modèle le plus courant est la version 4 voies. Mais il existe une version 6 voies, beaucoup plus rare. Par chance, le circuit imprimé est le même dans les versions 4 et 6 voies. La différence se situe au niveau des composants montés sur le circuit imprimé et au niveau des accessoires comme l’interrupteur pour la voie tout ou rien et le potentiomètre pour la voie proportionnelle. Ce modèle est certes ancien mais particulièrement fiable.

 

J’avais trouvé sur internet deux anciennes ROBBE TERRA en version 4 voies et plusieurs récepteurs dont un récepteur à 6 voies pour ces radiocommandes. Profitant qu’un internaute bien sympathique m’avait donné les photos détaillées du circuit imprimé de la version à 6 voies, j’ai rapidement modifié mes deux émetteurs pour en faire des versions 6 voies.

 

 C’est cette opération que je vous propose de détailler maintenant

 

 

 

 

Comme la modification n’est réalisée que sur la partie codage (PPM), l’étage HF n’est absolument pas modifié. Il n’est pas indispensable d’avoir un oscilloscope pour vérifier le montage. J’ai suivi cette procédure pour modifier mes deux ROBBE TERRA et cela fonctionne très bien. Toutefois, ne vous lancez dans ce genre de travail que si vous avez un minimum de pratique au niveau des montages électroniques.

 

 

                                                               

 

 Image-1.png

 

image002.gif

 

Voie proportionnelle (5)                                                                            Voie tout ou rien (6)

 

                                               Récepteur 6 voies.

                                               (SO 1   => Voie 5  et SO 2 => voie 6)

 

La version 4 voies ne possède que les deux manches et des capots en plastique ou en caoutchouc qui masquent les emplacements des voies supplémentaires. 

 

 

Image-2.png

Image-3.png

 

La modification du circuit de base.

 

Le circuit de la version 4 voies doit être modifié ;

Un strap est à ajouter et une résistance est à déplacer (4,7 K)

 

 

Image-4.png

 Image-5.png

 

                                                                                                      

Image-6.png 

 

 

 Image-7.png

 

Image-8.png

 

 Image-9.png

 

Image-10.png

 

 

Image-11.png 

 

Image-12.png

 

Image-13.png

 

Image-14.png

 

 

Image-15.png

 

C’est fini pour le montage des composants sur la platine.

 



Image-16.png 

 

 

 

Image-17.png

 

Le potentiomètre pour la voie proportionnelle doit être soudé de la manière suivante :

Image-18.png

Image-19.png

 


 

Image-20.png 


 

 

 

Réglages :

 

            Les Deux potentiomètres de 100 K sont à mettre en position milieu. Ils servent à régler les positions neutres des servos. La voie tout ou rien n’a pas de position neutre, il faudra régler le potentiomètre (6) de manière à avoir les deux positions extrêmes en symétrie par rapport à la position neutre. Pour la voie proportionnelle, il ne faut pas toucher en premier au potentiomètre de 100 K. Il faut en premier manipuler le potentiomètre de 4,7 K de manière à mettre le servo en position neutre et ensuite utiliser le potentiomètre de 100 K pour affiner le réglage.

 

 

           

           

 

 

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:37

Voilà en ayant acheté il y à longtemps une alouette 2 Kavan d'occasion (qui n'est toujours pas restaurée par manque de temps), j'avais eu avec 2 radio vintage en am.

Il m'est alors venu l'idée d'en restaurer une, ayant revendu l'autre et l'heureuse élue pour cette restauration fut la ROBBE Terra 27mhz AM 6voies.

Il m'a d'abord falus trouver une antenne robbe d'origine mais pour une radio qui à 30 ans ce fut mission impossible donc je me suis rabattus sur un modèle plus récent et j'ais donc du modifier l'embase de l'émetteur en ajoutant une entretoise et en remplacent la vis par une d'un diàmetre inférieure !

Photo0071 

 

La 2 eme modification et la pas des moindre ! fut l'ajout d'une batterie LiOn en 3s 10,8v 2200mha faite maison avec des accus de Pc portable, là l'autonomie devient redoutable par rapport à celle d'origine qui ne faisait que 50mha et 9,6v !!!  Pourquoi 3s et pas 2s alors il faut savoir que pour une radio ayant un émetteur classique (AM ou FM) il faut impérativement etre au dessus de 9v sous risque de pertes de puissance d'émission contrairement au 2,4GHZ qui lui na besoin pour fonctionné que de 5v.

Photo0069  Photo0070

 

Ensuite la 3 eme modification à été de placer une led bleu lagon en guise d'éclairage du vu-métre car à part l'aiguille de celui-ci il n'y à rien qui indiquait que la radio était allumée !

Photo0072

 

Et voilà une exelente radio 6voies pour mon bateau RC !!!!

Photo0073

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:16

Hobbyking Decathlon Bellanca

 Voilà comme vous le savez peut etre, j'avais un Béllanca décathlon de 1,70m en construction classique balsa avec moteur thermique, que j'ai du me résigner à vendre car pas de terrain pour le faire voler!!! Donc je me suis racheté un modèle plus petit et qui peut voler presque partout ! Après plusieures recherches mon choix c'est arreté sur celui de Hobbyking que je vais vous présenter.

Le Décathlon brushless Hobbyking est très amusant à piloter, quelle que soit votre niveau de compétence. 

 

Le Décathlon est capable de passer la plupart des figures de voltige, ainsi que de vol lent . Comme avec toutes les ailes à plans élevés, le décrochage du décathlon est totalement prévisible, on peut en faire un modèle de voltige anti-stress ou un modèle d'écollage. 

Tout ce que vous aurez besoin d'obtenir pour ce kit est votre propre batterie, émetteur et le récepteur, temps de construction 10 minutes. Ce modèle est littéralement assemblé en un rien de temps!

 

Inclus avec le kit tout le matériel, le train d'atterrissage, outrunner moteur brushless, ESC et une hélice de rechange.


Specification:
Length: 770mm
WingSpan: 970mm
Weight: 580g                                                                                            Required:
Motor: DST-1200 Brushless outrunner 1200kv                                        Your TX & RX 
ESC: 20A brushless                                                                                   11.1V 3S 1300mah lipo battery
Prop: 8x6
Battery: 11.1v 1300mAh 3S1P (Not included)
Servos: 9g x 3 
 

 Voici donc le contenu de la boite:

 HobbyKing Decathlon Brushless Plug-n-Fly (DE Warehouse)

 

Une vidéo montrant le montage et le vol:


 

              Après réception du colis, le contenu de la boite est impécable, je décide donc de procéder au montage de celui-ci, donc collage de l'empennage horizontale ainsi que la dérive avec du double face en plus des vis d'origine. Une foi cet assemblage terminé le modèle étant en polysthyrène et la déco semblant fragile je décide de faire comme pour tout mes modèles ayant ce type de matière, un habillage intégral avec du scotch de déménageur transparent ce qui renforcera le modèle. Cette opération ne lui à fait prendre que 20g de plus ce qui est ridicule au vu de la solidité aquise, et de plus ce scotch viellit très bien dans le temps au contraire du modèle classic marron !!!

 Photo0058 Photo0059

 


 Montage terminé selon la notice trouver sur internetlipo dans sont logement et donc vérification du centrage à 5,8 cm du bord d'attaque de l'aile et ho!!! surprise!!! le modèle penche méchamment en arrière (centré trop arrière) si je l'avait mis en vol il aurait fait des montagnes russe et aurait été incontrolable jusquau crash !   CE N'EST PAS CORRECT DE VENDRE DES MODÈLES QUI NE SONT PAS BIEN CENTRÉ ET QUI FINIRONT AU TAPIS!!!

Je vais donc vous montré l'astuce à faire pour remédier à ce problème , donc il faut tout d'abord retirer le capot moteur et instaler l'ESC sous le moteur car sont poid est déja pas mal pour faire revenir le poid vers l'avant! car un modèle motorisé et bien centré doit etre neutre voir pencher vers l'avant ce qui est encore mieux !!!

Photo0064 Photo0063

 

 

 

 

 

 

 

 

malheureusement celà n'est pas suffisant et le modèle penche encore un peu sur l'arrière, j'envisage donc une intervention plus radicale:

 -- Il va faloir tout d'abord décoler soigneusement la trappe radio puis l'extraire de son logement, ensuite reboucher le trou avec du polystyrène de récupération le tous avec colle pour re-rididifier le fuselage.

 -- Ensuite sur l'avant sous la baie de pare-brise découper le logement de la trappe radio de façon perpendiculaire à l'axe du fuselage de l'avion, puis mettre en place celle-ci en la collant à la colle chaude bien évidemment !!!

Donc la trappe radio deviendra celle de la lipo et la trappe lipo celle de la radio, ce qui nous ramène le poid sur l'avant !

Photo0061

Photo0062 Photo0065

Photo0060

 

Cette modification nous donne un centrage parfait légèrement piqueur ce qui confère des très bonne qualitées de vol à ce modèle qui devient trés agréable, le 2ème avantage et pas des moindre est que cette modification n'altère en rien la solidité de la cellule ce qui est très important !!!

Je vous conseille des lipos de 30 à 35 c en 3S 1200ma pour 2 raisons:

 -- 1: (30, 35C) pour la patatte que celà donne au moteur contrairement à du 20c ce qui rend ce modèle encore plus alaise en voltige et moins sensible au vent !

 -- 2: (1200ma) est très suffisant, pour ma par je peut voler en voltige soutenue pendant  10 minute sans que mon avertisseur de lipo ne se mette à bipper !

Voilà j'espère que ce montage pourra aider certain et vous souhaite de bon vol avec ce modèle qui ce révèle très bien malgré le défaut du centrage.

 

 


 

 

 

 

 

 

A SUIVRE...

 

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 17:42

Radio Turnigy TGY 9x 2.4ghz

 

Lorsque le nombre de modèle fut atteint sur ma Futaba T7 il fallut que j'envisage l'achat d'une nouvelle radio mon choix c'est donc tout naturellement porté sur une Futaba et de préférance une FF9 car d'origine elle contient 8 modèles en mémoire mais peut grasse à une extention de mémoire en contenir bien plus! Mais les prix neuf ou meme d'occasion sont hallucinant! Puis j'ais donc découvert la Turnigy TGY 9X à moins de 60$ fdps compris! Que vaut le matériel Turnigy (vendu également sous la marque Imax 9x, Jamara (Air-Jump³) et Eurgle). Je vous passe donc les tests de cette radio car de nombreux sites en parlent et d'ailleurs en bien. Après avoir donc reçu ma nouvelle radio et tester celle ci j'en suis également trés content.

turnigy_tgy9x turnigy_tgy9x 
le coffret de la TGY 9x, le transmetteur et un détail (manque des gaz).
J'ais par la suite commandé un rétroéclairage bleu lagon sur HK + un deuxième pour ma T7 dont je vous passe les détails de l'instalation car à l'inverse de la Turnigy sur laquelle il se monte facillement puisque fait pour, sur la Futaba ce fut très compliquer mais celà valait le coup !
DSCN1485.JPG
Mais le sujet principal de cet article est surtout l'instalation d'un accus Lipos
sur la Turnigy TGY 9X mais contrairement à la Futaba T7CP elle ne supportera pas un accus lipos 3S car son régulateur de tension interne va chauffer et finira par cramer, comme cette radio na besoin que de 5V pour fonctionner puisque son régulateur interne délivre à sa sortie 5V j'ai donc opter pour un accus LiOn 2S 7,2V de 2400 mha avec protection de surcharge et de décharge acheté ICI

Les batteries que nous allons utiliser

Assemblage de la batterie

  Metre la borne positive d'une cellule en face de la borne négative de l'autre.

  Les assemblées avec du scotche pour qu'elles restent ensembles.

  Maintenant, utilisez un papier de verre fin pour nettoyer le bout de chaques accus .   Ceci est important car nous avons besoin de souder à chaque extrémité des accus.  Maintenant, utilisez le fer à souder pour faire fondre une brasure sur chaque extrémité de chaque accus.   

   Lorsque vous avez terminé, les deux extrémités des accus devrait ressembler à ceci.

 

   Maintenant retirez le support de batterie 8-cellules existantes provenant de l'émetteur . Ensuite, couper les fils à proximité du porte pilles afin que nous puissions utiliser cette fiche sur notre nouveau pack. Dénudez et souder les extrémitées des fils à la borne positive et négative de l'accus (il faut être absolument etre sûr que vous avez le rouge au positif et le noir au négatif).  Maintenant, relier le positif et le négatif à l'autre extremiter de l'accus. 


Voici votre pack batterie lithium-ion finie.


Il finira par aller dans le compartiment de la batterie avec un angle, comme ceci.

Le problème qui survient maintenant  c'est l'alarme de fin de batterie de la radio car notre accus au lithium de 2 cellules fait 7.4V la plupart du temps, donc la radio émet un bip tout le temps , même si elle continuera à travailler bien jusqu'à ce que la tension descende à environ 6.5V.

  Alors, que pouvons-nous faire pour arrêter ces bip incessants?

  Le niveau d'alerte 8.8V est intégré dans le logiciel de l'émetteur et ne peuvent pas être facilement modifiés, de sorte qu'il ne nous laisse qu'une seule option ... tromper l'émetteur en lui faisant croire qu'il a plus de tension que ce qu'il à vraiment.

  Heureusement, ceci est une chose assez simple à faire et nécessite l'ajout de seulement une seule résistance sur le circuit imprimé.

Pour ce faire il va faloir ouvrir la radio mais avant de retirer les vis - débranchez votre nouvelle batterie!  Puis défaire les six vis cruciformes qui maintiennent les deux moitiés de l'émetteur ensemble.

 

 Voici la carte logique principale de l'intérieur de l'émetteur 9X.   Vous pouvez ignorer lla partie grisée, nous sommes seulement intéressés par le peu de composants qu'il dans l'image de couleur ci-dessus.

   La carte de la photo ci-dessus a été retiré de l'émetteur, mais vous pouvez faire cette modification sans retirer la carte ou débrancher quoi que ce soit.

   Voici une vue rapprochée, v ous remarquerez que je n'ai encerclé un seul composant et il est étiqueté comme étant une résistance de 5.1Kohm, c'est donc lui qui nous intéresse!!!    Afin de tromper l'émetteur en pensant qu'il a encore une batterie 8 cellules, nous avons à souder une autre résistance part dessu celle-ci. Si vous n'avez jamais travaillé avec de petits composants électroniques vous allez probablement hurler !!!!!!!!!!!

   Eh bien, heureusement, ce n'est pas aussi impossible à faire qu'on pourrait le penser.  Nous allons souder sur les pistes de cuivre qui sont à coté de la résistance, pour ce faire , nous devons d'abord gratter le vernis de protection (vert) qui couvre le cuivre.


   Il ya deux endroits où vous devez gratter le vert pour exposer le cuivre en dessous. 

Dans l'image ci-dessus vous pouvez voir que j'ai gratté et soudé le cuivre dans les deux endroits (encerclée), c'est là que nous souderons notre résistance.

Donc pour tromper l'émeteuril nous faut rajouter en paralele une  résistance de 8.2K Ohm - 1/2watt .

 

DSCN1480.JPG

Je vous conseile se souder deux fils et pas directement la résistance car les soudures étant minuscules celà vous permetra de changer la résistance ultérieurement ou pas, mais prenez soin de bien coller le tout pour ne pas risquer l'arrachage des piste (sous les soudures) !!!!!

 

DSCN1474.JPGMettez de la gaine thermo autour des résistances et collez les avec du double face pour gyro.

 

DSCN1482

 Regardez la photo montre que notre modification est active! Remarquez qu'il n'y a plus les bips non plus!

   Avec cette modification, l'alarme de basse tension débutera au moment le pack lithium descend à environ 6.6V,  cela donnera plus de temps pour atterrir en toute sécurité et est suffisamment élevée pour que la basse tension de protection intégré dans la batterie ne se déclenche pas et nous coupe l'éméteur!!!!!!!!.

 

DSCN1483.JPG

Le pack LiOn 2S 4000mha sur la photo était juste pour l'éssai du montage car celui cité plus haut n'était pas terminé lors de la modif radio !

 Essais sur le terrain

   Après mise en place de la batterie 2S lithium ion rechargées dans la radio, j'ai allumé la 9X à 9h le matin et laissé allumée avec le module turnigy 2,4 GHz installé, l'affichage de tension était de 10.2V puis une heure apres il était tombé à 10,0 V. Trois heures plus tard, il avait chuté à 9,9 V seulement (souvenez-vous que l'alarme de basse tension ne rentre pas en vigueur avant 8.8V) et je suis allé voler pendant deux heures!!!!

   Malgré avoir laissé l'émetteur allumé tout le temps, la tension est restée à 9,9 V  à la fin de la journée.

   Lorsque j'utilisais la batterie de 600mAH NiCads dans la 9X, j'avais à peine la chance d'avoir deux heures d'utilisation avant de devoir recharger avec la nouvelle configuration, il semblerait que j'ais devant moi quatre ou cinq fois plus d'autonomie au moins!!!!!!!!!!!   Yessssssssssssss

   Parce que les circuits internes de la 9X travaillent toujours à 5V, la gamme et autres aspects de la radio ont étés inchangées par cette modification.

PS:    Juste une petite note  ... si vous installez une batterie lithium 2S dans cette radio, vous ne serez pas en mesure d'utiliser un module FM ordinaire dans votre émetteur, car Les modules FM ont vraiment  besoin d'avoir 9.6V pour fonctionner!!

 

Et voilà bon montage...

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 18:11

 

Ca y est je me suis décidé à me lancer dans l'aventure des objets volants non identifiés ou plutot appelé drones, mon choix c'est donc porté sur le Tricoptère plutot que le quadracoptére ou Xcoptére car la maniabilité du tri est accrue, et il est donc putot asser vif ce qui est bien pour faire de la voltige mais il est donc moin stable également qu'un 4 ou 6 rotor forcément!!! La différence est aussi que avec 6 rotors ou plus la sécurité est bien plus grande en cas de panne d'un des moteurs alors qu'avec 3 ou 4 c'est le crash assuré !!!

 

Voici donc la confection de la frame centrale (chassis) en aluminium  car plus solide et de meme poids que la fibre !

DSCN1390

DSCN1347

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les bras j'ais choisis  du tube carré de 1x1cm ext en aluminium et égalementtoujours pour des raisons de soliditée.

Le rayon sera de 40cm de l'axe moteur au centre de la frame, bien entendu plus le rayon est grand plus il est stable et inversement.

DSCN1345

J'ais bien sur pensé à le rendre pliable pour le transport grasse à un système de goupilles car une foi déployé il s'avère asser imposant !!!

DSCN1342

Vient ensuite la confection de l'articulation du 3éme moteur, pour ce faire un pied de pale de t-rex450 ma semblé idéal simple et léger .

Confection d'une cale en alu au centre de celui-ci et mise en place avec blocage par ecrou de l'axe de pied de pale dans le tube.

DSCN1346

Confection des 3 platines porte moteur à l'identique et mise en place sur les bras en fixant également avec les embases de moteur.

DSCN1384

Ensuite vient la fabrication de la platine du servo de commande du 3ème moteur ainsi que l'instalation du servo (j'ai opté pour un 9g blue bird digital avec pignons métal de chez hobbycity à 6$) puis du moteur définitif (là mon choix c'est arrèté sur le Turnigy 2213N 800Kv pesant 53g et dévellopant une poussée de 690g) puis de la commande pour ce faire j'ai pris une commande de pied de pale de t-rex450.

DSCN1388

DSCN1387

DSCN1389

Voici une photo de l'ensemble en attendant de recevoir la suite de la commande de chez hobbycity avec la partie électronique!!!

DSCN1391

Ca y est la commande de chez hobbycity est enfin arrivée mais oh surprise désagréable une taxe de douane à payé : 11,30€ sur une commande de 50€ , décidément l'état à vraiment besoin d'argent!!!

Bon bref, débalage puis instalation des hélices tripales avec leur adaptateur, j'ai obté pour ce mode de fixation de l'hélice car plus fiable en vol que les prop saver à élastique (une hélice qui part et c'est le crash car ca ne plane pas ces engins là !!!) par contre en cas de crash l'axe moteur en prend un coup !!!

DSCN1399.JPG

Puis vient l'instalation de la carte KK Multicopter sur la frame

DSCN1403.JPG

Je pense que je garderais la mousse de protection de la carte qui servais à l'emballer pour la protéger des chocs éventuels !

DSCN1404-copie-1.JPG

DSCN1405.JPG

Présentation et instalation entre les 2 frame du chassi des controleurs moteur en prenant soins de faire attention à ce que lors du pliage des bras celà ne coupe pas un cable !

DSCN1407.JPG

DSCN1409.JPGDSCN1410.JPG

 

 

 

 

 

 

 


Cablage des moteur en pensent bien à respecter les couleurs pour 2 moteur et inversion de 2 couleurs sur le 3 eme pour qu'il tourne à l'envers.

DSCN1412

 

Pour les pied j'ai pris comme modèle une partie de la dérive d'un T-Rex600 comme modèle et je l'est reproduit en 3 exemplaires en duralumin.

DSCN1413.JPGDSCN1414.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici la vidéo du 1er vol après avoir passer plus d'une journée de recherches pour savoir comment faire pour reprogramer la carte de controle en version Tricopter .      La vidéo manque parfoi le tricoptére car la caméra était fixé sur la radio donc pas évidant de viser, mais je vais me confectionner une casquette porte camera !!!

 

De retour à la maison, un grand OUF!!! il vol, et meme plutot bien par contre il à l'air trés nerveux, va faloir calmer tout celà avec de l'expo !!!
Donc en rentrant je me suis atteler à démonter tout les piècces devant passer en peinture, j'ai choisi orange fluo pour la queue et jaune fluo pour les avant c'est quant meme ce qui ce voit de mieux en vol surtout pour repérer la position du modèle.
DSCN1450.JPGDSCN1451.JPG

 

                   Puis après séchage de tout celà j'ai trouvé que les dérives de t-rex600 ce plantait trop facilement dans certaint sol un peut mou et puis c'est bientot l'arrivée de la neige chez moi donc s'aurait été dommage de ne pas pouvoir ce poser dedans sans s'enfoncer donc mise en place par collage au double face à moquette de boules de croix d'apprentissage pour hélico classe 450.
DSCN1452.JPGDSCN1454.JPG
DSCN1453.JPG
 
Voici quelque photos de l'aspet finale avec sa bulle (bulle de HK500) mise en place
part contre elle se met à vibrée donc il va faloir équilibrer les hélices et peut etre meme les moteurs !!! Quant au fameux servo blue bird, je l'est remplacer par un bon vieux SG90 towerpro qui est bien plus solide car les pignons sont métaliques !! 
DSCN1459.JPG
DSCN1460.JPGDSCN1461.JPG
          Il ne me reste plus qu'a placer la camera mais bon pour les vidéos on attendra les beau jours car là il fait trop froid!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!      
Donc comme prévu il falais bel et bien équilibrer les cages des moteurs car ils ne sont pas bien équilibrés ! J'ai donc utilisé la méthode trouvée sur you tube voir la vidéo ci jointe:

 

 

Evidament les hélices ont été vérifiées également et il s'avere que une des trois en avait vraiment besoin, voir méthode sur la vidéo:

 

 

Apres équilibrage des moteurs et des hélices celà n'a plus rien à voir et il a meme plus de patatte en vol !!! J'ai donc décidé ensuite de fabriquer le support de batterie qui servira en meme temps pour la camera, l'avantage de ce support est qu'il permet d'ajuster au plus précis le centre de gravité du tricoptère en avancant ou en reculant la batterie.

DSCN1466DSCN1465.JPG

 

 

 

 

 

 

DSCN1468.JPG

Voici donc l'aspect générale avec la batterie et avec la camera  et son pied et quelques autres photos de l'ensemble fini montrant les diverses position de la camera.

DSCN1470

DSCN1472.JPGDSCN1471.JPG

 

 

 

 

 
DSCN1469.JPG
Suite à un timer non enclenché attero un peu brusque car la lipos est trop basse, je m'appercois que le chassi c'est un peu pliécar tout le poid est au centre et que les pieds sont aux extrémitées sous les moteur je décide de déplacer ceux ci de facon à mieux répertir le poid pour les attéros un peu musclés !!!
J'ai également opter pour un suport batterie en dessou mais qui englobe celle-ci pour la protéger car celà ameliore la stabilitée du trico de la metre au plus bas puisque celà abaisse le centre de gravité .
DSCN1706.JPG
DSCN1700.JPGDSCN1701.JPG
DSCN1702
Finalement remise des hélices tripales GWS en 9x5 et éffectivement les perf sont bien meilleures et surtout l'autonomie bat qui ce voie augmentée de 2 bonnes minutes, mais suite à un crash d'une hauteur de 10 bon metres sur une faute de pilotage de face que je n'est pu rattraper (c'est quant meme beaucoup moins vif qu'un hélico sur ses axes) il c'est donc crashé en faisant 3 rebonds sur le sol et là surprise pas trop de bobos au vu de la chute (platine un peu déformé, les 3 bras un peu courber, commande pied de palle ar, hélice et malheureusement une belle lipo zippy 2200 3s 45C !!!). Le tout c'est détordu sans trops d'éfforts et je n'est plus qu'à recomander les hélices ainsi que la lipo!!!
DSCN1704.JPG
A suive.........
Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 16:23

Je voulais depuis longtemp avoir une aile volante pour le plaisir de piloter un modèle aussi vif, et voilà que c'est chose faite car depuis quelques temps je viens de la réàlisée moi mème et à moindre cout !!!

 Je me suis donc procuré les plans d'un modèle de 80 cm d'envergure sur internet après des jours et des jours de recherches car les plans de ce genre de modèle ne court pas les rues puis je me suis procuré une planche de polystirène orange ( du styro ou polyfoam ) puis j'ais tracé et ensuite découpé l'aile et ces ailerons, la mise en forme du profile à été faite a la scie à métaux pour dégrossire puis à la calle à poncer pour finir aprés bien sur avoire tracé toutes les références de coupes !

DSCN1336.JPG

 Ensuite découpe de l'emplacement des éléments apres avoir tracé ceux ci par raport au centrage de l'aile puis mise en peinture, une face en jaune et l'autre en orange de préférence fluo pour bien dicerner l'envers de l'endroit quant on vol ! puis entoilage complet au scotch armé fibre de verre.

 Vient ensuite l'instalation de toute l'électronique: pour lr moteur j'ai choisi un Emax BL2210/25 de 150W sous les conseils de plusieurs forums, le controleur est un 25A ESKY que j'avais déjà quant aux servos ce sont de banal Towerpro SG90 puis les réglages et enfin le premier vol !!!!!!!  Allez on serre les fesses, on met les gaz à fond et on ce jette à l'eau, ou plutot on lance l'aile légèrement vers le haut (léger cabrer), elle cabre et se met à marsouiner (cabre et pique constament) et devient incontrolable, le crash survient et heureusement pas de bobos, il faut donc revoir le centrage de l'aile qui apparement est beaucoup trop arrière !!!

DSCN1338.JPG

 Une fois régler après l'ajout de quelques plonbs autocolant de jantes alu de voiture (50g quant mème!!!), 2eme éssai et là après le lancer elle plonge puis remonte et part comme une fusée . Les ailerons sont très très sensiblent, mais c'est un vrai régal de la pilotée car elle enchaine les figures avec une facilité déconcertante et ne crains pas le vent (merci les 50g de plus finalement!) par contre il faut bien garder de la vitesse pour l'attero car elle décroche trés vite !!!!!

Mais c'est que du bonheur !!!!!!!!!

DSCN1339.JPG

DSCN1337.JPG

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 20:49

---) C o e u r    s e n s i b l e,    s'a b s t e n i r (---

! ! CERTAINES IMAGES SONT CHOQUANTES ! !

logo sécurité
  Depuis plusieurs années que je pratique l'aéromodélisme, je vois sur le terrain ou ailleurs d'ailleur car beaucoup d'aéromodélistes apprenent seul et "vol à la sauvage" des gestes tout simplement irréfléchis et anormaux. J'espère faire passer dans ce message et photos un peu de prévention et de sécurité.
Cela concerne tous les modélistes !!!!!!
 


Dans notre activité, des objets en rotation, il y en a plein nos ateliers (perceuses, disqueuses, ponceuses, etc..), mais aussi et surtout, en permanence sur les terrains, les hélices, bien entendu !

5 régles (de base) de sécurité :

- ne jamais voler seul.
- toujours se faire aider pour démarrer, un "mécano" doit tenir votre modèle.
- aucun contact réel entre la main et l'hélice : suivant la taille du moteur, un doigt    caoutchouc, un bâton, un démarreur, un gant de cuir ou de kevlar, est obligatoire !!!
- ne pas distraire celui qui démarre le moteur. Si nécessaire, lui rappeler les règles de sécurité.
- pour finir,  personne dans le champs de l'hélice !!!


Concernant l'électrique :

- allumage de la radio,
- manche des gaz a zéro,
- branchements des fils de la batterie en se positionnant derrière l'hélice et a nouveau, le modèle doit être maintenu.

 

Percuté par son hélico téléguidé, il décède

Un accident de modèle réduit d'hélicoptère a fait un mort mercredi soir à Mauensee (LU). Un passant a découvert le corps sans vie d'un homme de 41 ans, gisant à côté de l'objet volant télécommandé.

Selon les premiers éléments d'enquête, le malheureux a sans doute été percuté par l'hélico.

La victime a été blessée mortellement à la tête et au bras. L'homme décédé était domicilié dans le canton de Nidwald, indique jeudi la police lucernoise. Le Ministère public a ouvert une enquête sur les circonstances exactes de sa mort. : http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Percut--par-un-h-lico-miniature--il-d-c-de-30180811


Les photos qui suivent se passent de commentaires...

Main-de-Claude.jpg

Attention aux mains ---------------------------------------------

Piper DLA56cc (2)

 

Piper et DLA56cc

Piper DLA56cc (3)

24 août 2011, Texte de l'auteur : notre passion comme bien d'autres n'est pas sans danger, j'ai malheureusement pu m'en rendre compte ce week-end !
Toujours occupé sur ce Piper, je me décide samedi après midi à démarer celui-ci, assurant la queue de l'appareil avec un sandow je commence à donner des coups d'hélice prudemment avec un gros gant et en plus avec un manche de tournevis, c'est que je tiens à mes petits doigts !
Donc je suis devant mon zinc à genoux lorsque ce moteur démarre (vous allez me dire que c'était le but !)
Mais l'avion pas assez assuré bondit d'un mettre et casse l'hélice sur mon genou droit !
Résultat en photo après un tour en ambulance et quelques heures aux URGENCES !!

-------------------------------

Fd90848

Yw66565

15 août 2011.

-------------------------------


Vs55875


Zx70972


-------------------------------


Wu60215


-------------------------------


T REX

12 août 2011, autre blessure sans grande gravité. Provoqué par un T REX. Dans le dos, ça change !!

-------------------------------


Main découpée plein gaz

11 août 2011, quand je vois cette photo, je me demande comment est-ce possible ?? L'avion était en position nez haut plein gaz pour le réglage de la pointe, la main à tout simplement traversé le champ de l'hélice. Aïe.....

-------------------------------


ouch

11 août 2011, provoqué par une hélice APC de 20" à + de 7000 t/mn.

-------------------------------


tondre plantes helico rc dragonus

Mise en route accidentelle lors d’un réglage de l’hélico sur une table ... la plante était touffue au départ ... sur la photo on ne voit pas la majeure partie de la plante ... qui a été coupée et qui se retrouve par terre ! Accident finalement sans gravité !

-------------------------------


rc accident

 

-------------------------------


Jambe coupée par hélico

02 juillet 2011, blessure à la jambe droite sur environ 10cm de long, plaie profonde du à la pale d'un hélicoptère. Cette personne était juste le photographe !!

-------------------------------


 

 

Accident hélico modélisme

 

-------------------------------


Oeil

 

11 avril 2011.

Les faits : en réglant son moteur à turbine électrique, celle-ci a éclatée provocant des fragments qui ont perforé son œil par ses verres incassables ! Il a été évacué aux urgences où ils ont fait une chirurgie de secours. Après deux heures en bloc, le docteur a déclaré que son œil a été entaillé en trois endroits. Les bonnes nouvelles sont que son œil tient la pression (ce qui signifie tenir le liquide qu'ils ont dû remettre dans son œil). Pour la survie de son oeil, c'est loin d'être sur ??

Turbine électrique

  La fameuse turbine qui a éclatée !

 

-------------------------------


 

DSCF4025

circonstances

plan

 

Septembre 2010, C'est la faute à pas de chance ???
Moteur 50cc / hélice Sonic carbone, en aidant un collègue à régler le moteur.

Attention aux mains

-------------------------------


29 juillet 2010.

L'accident...ne prévient pas !

Attention, quand l'hélico est trop près, ça peut faire mal, voir très mal...

59422450

 

-------------------------------


16102009

 

Attention aux mains

 

16102009(001)

 

accident 019

Pour résumer, le pilote était seul avec son chien sur la piste. Essai de sa nouvelle machine, l'hélicoptère est venu subitement sur moi ? Les pales se sont éclatées sur ma main et l'émetteur DX7. L'os du doigt a éclaté sous le choc !!!!

 

-------------------------------


Blessure hélico Raptor 50

J'ai mal pour lui !! le coupable = Raptor 50.


-------------------------------


Hélico Ouragan 550

Très simple suite à vol, le pilote change d'accu. Mais voilà, mise en marche pour le second vol, les gaz ne sont pas mis à O ! ça va très très vite....


-------------------------------

 


stupid

L'auteur : je suis un idiot !!

L'émetteur est posé à 3 mètres de l'hélico sur le sol. Démarrage de l'hélico, je fais demi-tour dos à la machine. En soulevant mon émetteur par la sangle, les gazs se sont actionné par celle-ci. Très rapidement, décollage, les pales ont touchés ma main. Résultat, 15 points de suture !

La cerise sur le gâteau, le pilote était seul sur le terrain ?

 

-------------------------------


José OS 25.

Avril 2010, c'est bien de montrer un peu de sang. Si seulement ça peut inciter a un minimum de prudence. Sans faire d'éxibitionnisme une photo de plus montrant quelques dégats, brulures, coupures, bleus..... et un poil d'explication.
Il faut etre conscient que ça fait mal.
En lançant un avion propulsé par un OS.25 ça ne se voit pas mais l'os de la dernière phalange est en plusieurs morceaux !!!!


-------------------------------


 

accident par helico (5)
16 septembre 2009.
Une petite hélice = quelques points de suture ! L'os était juste voyant !


  -------------------------------

 
Un autre exemple récupéré sur un site, voici l'histoire en "électrique" :

accident02_s.jpg

4 janvier 2009.
 Ce jour-là et malgré le temps glacial, José décide de se rendre au terrain, emmitouflé dans une lourde veste. Pour se changer des VGM de 2,40 m, il emporte son Gemini, un banal "foamie" qui n'a rien de bien redoutable. Son petit moteur est alimenté par un accu lipo de trois éléments. Rien à voir avec les DA50 à essence dont José à l'habitude. Avec moins de 300 watts, l'engin a des airs de jouet inoffensif. Jusqu'au moment où José tend le bras pour fermer le capot. Vous devinez le reste : sa manche prend dans le stick des watts, l'avion bondit droit devant. Un choc inouï, l'hélice APC casse mais la pale restante continue à tourner ! José s'est jeté en arrière... trop tard. Tandis qu'un camarade tente de dompter le Gemini, José inspecte sa main droite couverte de sang. Au moins deux doigts sont mutilés, on voit l'os par endroits. Panique, on sort les pansements et on rassemble les morceaux tant bien que mal... Un sachet en plastique autour de la main pour recueillir le sang et c'est la course vers le centre hospitalier le plus proche.
Quelques heures plus tard, le verdict du chirurgien est rassurant : par une chance incroyable, aucun tendon n'est touché et José ne devrait pas garder de séquelles de cette aventure. Mais quelques millimètres plus loin et José aurait payé très cher son hobby : en tant que chef pilote d'une grande compagnie aérienne, ses mains sont aussi son gagne-pain... 


-------------------------------

 

 Et ça continue....... 

Ci-dessous, quelques photos. Résultat de la voilure tournante.


Ce qui peut arriver sur une erreur du pilote, un mauvais entretien de la machine, ou une panne technique quand on vole trop près de soi. A chaque fois que je me rends sur un terrain un constat bien présent ! combien font du stationnaire à quelques petits mètres de sois ???

 

1000707mk8

 

injurydd9

 

accident par helico

 

Molet
J'ai récupéré  cinq autres photos à partir d'un site d'hélico, images encore plus choquantes ! Attention "hachoir ça tourne" !!  pardon "action ça tourne" !


accident par helico (1)

accident par helico (2)

accident par helico (3)

accident par helico (4)



-------------------------------

 


dyn005 original 600 450 pjpeg 2534586 6ed56f805a505ec177a25

 

 
20080624 640x480


20080708 016 640x480


20080708 023 640x480
Juin 2008, un pouce coupé par une petite hélice APC 8X8 !! Plus efficace qu'un coup-ongle ?
Huit points de suture.....


-------------------------------

 

 

Vidéos accident modélisme, cliquez sur les liens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

http://www.youtube.com/verify_age?next_url=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3DVdIlUYiVmnc%26feature%3Dplayer_embedded

 



  -------------------------------

Ce n'est rien avec ce qui va suivre ci-dessous.  No comment !!

 

 

17 avril 2010, accident mortel à Crozon.

Certains d'entre vous l'ont certainement appris par la presse locale bretonne. Samedi dernier, la perte de contrôle d'un modèle réduit a causé involontairement la mort d'un spectateur au cours d'une démonstration en public de voltige.


Voici une copie de l'article de presse paru hier :

Article Crozon

Aéromodélisme à Crozon (29). Un avion percute mortellement un spectateur 17 avril 2010 à 19h40.

 

Un homme de 84 ans, qui assistait au 25e salon national d'aéromodélisme à Crozon, est mort cet après-midi après avoir été percuté à la tête et au thorax par un avion modélisé, un accident rarissime selon organisateurs et pompiers.

L'accident s'est déroulé peu après 17H00 à l'extérieur de la salle polyvalente où se tenait le salon. Devant une cinquantaine de personnes, le pilote, un "amateur expérimenté" d'une trentaine d'années, a pour une raison inexpliquée perdu le contrôle de son engin, selon l'un des organisateurs.

Selon lui, il n'y a pas eu "du tout de problème de sécurité, tout était en règle. Mais l'avion était très rapide". "Il est passé à deux mètres de moi, ça aurait pu tomber sur moi", a-t-il précisé.

L'octogénaire, blessé également au cou par une des ailes de l'avion de 1,20 m d'envergure, a succombé très vite après avoir été percuté.

Fortement choquée, son épouse, âgée de 60 ans, a dû être hospitalisée à Brest, selon les gendarmes. Un garçonnet de 9 ans qui assistait également à la démonstration de voltige a également dû être pris en charge sur place "suite au choc émotionnel", ont précisé les pompiers.

Le salon, qui regroupait une soixantaine de clubs exposants tout le week-end, a fermé prématurément ses portes, a précisé l'organisateur. "Tout le monde des maquettistes est vraiment navré, on n'a jamais vu ça", a-t-il dit.

 

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Crozon."

 

Après prise de renseignements par le président du CRAM Bretagne auprès du président du club organisateur ainsi qu'auprès de la DGAC, il est clair que les consignes de sécurité ont été respectées. La manifestation était déclarée à la sous préfecture de Châteaulin, et la DGAC Bretagne a confirmé que toute la procédure d'agrément et les consignes de sécurité (distance  avec le public, régie, etc...) avaient été contrôlées par leurs services et que de plus ils connaissaient bien le site de vol et donc tout était clair côté réglementaire.

Le club organisateur de ce salon du modélisme est donc en règle au regard de la législation. Le pilote qualifié a perdu le contrôle de son modèle suite à une perte de signal radio. Son pilotage n'est pas à remettre en cause. Il s'agit bien d'une défaillance matérielle et non d'une erreur humaine.

 

Nous pratiquons un loisir qui comporte des risques, de même que le vélo, la natation, les sports équestres, mécaniques, nautiques, etc, etc. LE RISQUE ZERO N'EXISTE PAS !

 

Cette tragédie va certainement relancer un tas de réaction de gens qui ne connaissent pas notre activité, et qui chercheront à tout prix à taper sur un coupable... Situation typique de notre société régie par la surprotection de l'individu.

Cependant, loin des querelles de clochers entre les clubs affiliés à la FFAM ou non, ce drame doit nous rappeler les risques encourus, et les moyens existants et à mettre en pratique TOUS LES JOURS sur les terrains pour éviter ce genre d'accident.

Je souhaite que tous les modélistes habitués des forums relaient ce message et prennent (enfin !!) au sérieux les multiples rappels à l'ordre émanant de pilotes rigoureux.


Enfin, ayons une pensée pour la famille de la victime, ainsi que pour ce pilote malchanceux qui devra porter ce fardeau pendant bien longtemps...

 

Enfin, tant que les conclusions de l’enquête de gendarmerie ne sont pas établies, il y a lieu de s’en tenir strictement aux informations ci-dessus.


 

-------------------------------


carnage


Crash plane into car

 

Trainer planté pare brise Vous allez rire !!! le pilote s'amusait à poser l'avion sur le véhicule... Que penser du pilote ? Drôle de jeu n'est-ce pas ?

 

-------------------------------



dscn11076pq.jpg
En voyant cette photo il y a de quoi être crispé !! tous aux abris !



Juste à côté !!Oufff.... le chapeau en paille a eu chaud !


 

-------------------------------

Danger explosion

wpid-img1cc58c414959243ff0cea-2011-05-11-21-144

02 juillet 2011, ce qui est arrivé ?
La batterie lithium-polymère était en charge, la batterie a commencée à fumer, le propriétaire sous la surveillance a débranché le cordon du chargeur de la batterie puis jeté en plein air dehors. Malgré la rapidité l'accus à brûlé très rapidement, entraînant dans sa main gauche une brulure grave ! Imaginez-vous la maison si cette personne était absente lors de la charge ?

wpid-imga786ec1ac062990d8fc39-2011-05-11-21-143

2718018366 1


Charge des accus Lipo


lipofi10


Véhicule cramé par LipoQuelques photos suite à de mauvaises manipulations de charge des accus Lipo.

 

953773-1184939 


-------------------------------

 



1.jpg

15 mai 2006, Crash mortel d'un biplan RC en Hongrie.

Triste nouvelle qui nous concerne tous : le crash d'un Pitts S12 modèle-réduit de 2,50 m et 20 kg a causé la mort de deux personnes lors d'un meeting en Hongrie. Le pilote était un "allemand expérimenté"...


Crash mortel de Hongrie : une radio locale responsable ?  17/05/2006


Dernière minute :
Voici une dépêche (en anglais) communiquée par Guy Revel qui nous en apprend un peu plus sur les causes du crash... le brouillage ne semble donc faire aucun doute, et le pilote semble avoir été mis totalement hors de cause par son parfait respect des règles de sécurité, ce qui ne m'étonne pas du tout de Stephan W. Il n'empêche que cet accident dramatique met l'accent sur un vrai problème : le 35 MHz est-il sûr ? En France, sûrement pas pour le moment (utilisation par la DDE), alors évitez vraiment de l'utiliser jusqu'à nouvel ordre, malgré ce qui est souligné dans le texte... Et dites le à vos copains allemands qui viennent voler en France !

Ceci dit, malgré ce qui est écrit dans le texte ci-dessous, il y a peu de chance que cette émission en 35 MHz soit originaire d'une radio locale comme annoncé (ce n'est pas une fréquence utilisée couramment par les médias !).... Une source de grande puissance d'origine militaire semble nettement plus probable, mais dans ce cas, le saura-t'on un jour ?

 

-------------------------------
 
 

Article.jpg

 

-------------------------------


Collision aérienne près de Dijon  le 20 mars 2007.

Article-collision_-avion.jpgMercredi dernier, dans les environs de Dijon, une collision en vol est survenue entre un Piper PA28 et un modèle-réduit évolutant sur le terrain du club de la MJC de Chenove.

Le modèle-réduit, d’environ 1,50 m d’envergure, a percuté l’avion au niveau du cockpit, mais fort heureusement les occupants de l’avion n’ont pas été blessés. Celui-ci s'est néanmoins posé en urgence sur la base aérienne 102 de Dijon-Longvic.
Une enquête de gendarmerie est bien évidemment en cours pour déterminer les responsabilités respectives des deux aéronefs.
Le quotidien régional « Le Bien Public » relate l’événement dans un article publié lundi sur son site web (retiré depuis !), reproduisant avec précision les propos plein de bon sens du président du comité régional d'aéromodélisme, Eric Boudeville.

Les collisions en vol entre modèle-réduit et aéronef grandeur sont fort heureusement rarissimes, mais le risque zéro n'existe pas, il faut toujours l’avoir à l’esprit et tout faire pour les éviter !

Précisons encore que cet accident a été avoqué dimanche dernier lors de l'Assemblée Générale de la FFAM, Bruno Delor précisant que la fédération faisait tout son possible pour porter juridiquement assistance au modélisme en cause et à son club.




Extrait du rapport de l'expert de l'assurance du PA28. 26 Août 2008.

Il est établi que :
L' aéromodèle, qui se trouvait à une distance d'environ 700 mètres du centre de la plateforme de Chenôve, alors que son rayon d'évolution n'est, d'après propriétaire, que de 200 mètres, était donc hors de portée visuelle de son pilote et de sa radio commande. Il était perdu !
L'avion qui se trouvait sur l'itinéraire de transit pour atterir à Dijon-Longvic, à une hauteur de 220 mètres de la surface du sol, volait à une altitude réglementaire, supérieure aux 150 mètres minimumet n'a pas pénéré dans le volume d"évolution réservé à l'activité d'aéromodélisme de Chenove. Il a été victime de l'aéromodéle qui ne pouvait plus être controlé.
La responsabilité du pilote de l'aéro modèle qui en avait perdu le contrôle est entière.

 

-------------------------------


Voici quelques faits divers qui nous rappelle que les dangers de notre loisirs sont bien réels, quelle que soit la taille de nos modèles...


On ne le répétera jamais assez, les accidents sont souvent provoqués par le non respect de la réglementation, par l'inattention, ou encore par la pratique naïve du “Bof, ça ira bien comme ça". Quand on connait les dégâts que peut engendrer un modèle réduit, avec un peu de bon sens, on pourrait éviter les accidents ou au moins les transformer en incidents.

Gardez à l'esprit qu'en aéromodélisme, il faut anticiper sur l'erreur fatale. Cependant, le risque zéro n'existe pas !

Prenons conscience que l'accident n'arrive pas qu'aux autres !


Ne retournez pas l'hélice dans la plaie...

logo sécurité


Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:34

FIGURES ACROBATIQUES ELEMENTAIRES

 

Poursuivons notre série d'articles consacrés à l'apprentissage du vol radiocommandé. Aujourd'hui, nous allons vous entretenir d'une discipline qui fera les délices de plus d'un amateur : l'acrobatie.
Dans les articles précédents, nous avions laissé notre pilote imaginaire après qu'il eut effectué son premier décollage et son premier atterrissage. À ce stade, il est normal d'avoir acquis la dextérité nécessaire pour pouvoir déplacer le modèle en un point déterminé du ciel, le faire voler à l'altitude et à la vitesse souhaitées; de plus, pratiquement aucune position ou attitude du modèle ne doit pouvoir nous désorienter. De toutes façons, le pilote d'aéromodèles qui essaie de s'initier à l'acrobatie doit savoir que la pratique continue est fondamentale; il faut voler le plus souvent possible (même par vent fort ou quand les conditions ne sont pas idéales) et compter un maximum d' ''heures de vol". Rien ne pourra remplacer la pratique: ni un cours, ni un professeur.


 

Comme vous le voyez, sur le terrain, les avions acrobatiques n'ont rien d'extraordinaire...

 

Matériel nécessaire
Pour s'initier à l'acrobatie radiocommandée, il n'est pas nécessaire de disposer d'un matériel spécifique. De fait, un bon entraîneur de base bien construit (de préférence équipé d'ailerons) fera l'affaire pour commencer. Je dirais même plus : avec un entraîneur à "deux axes" (sans ailerons), on peut quasiment tout faire, mais plus difficilement qu'avec un modèle plus perfectionné.
Imaginons donc que nous disposons d'un entraîneur à ailerons en bon état. Il convient d'effectuer une révision minutieuse avant de commencer à faire des cabrioles, car il est plus que probable que nous le soumettions à des efforts beaucoup plus importants que de coutume. Il est prudent de vérifier en particulier que tous les éléments du système de radiocommande sont correctement fixés, de sorte qu'ils ne puissent bouger, quelle que soit la position de l'appareil; si les ailes sont fixées par des élastiques, il convient d'en ajouter l'un ou l'autre, sinon nous courons le risque de perdre l'aile en vol ou de la voir se retourner (j'en ai fais l'expérience). Dans les deux cas, le résultat peut se révéler catastrophique. Les commandes doivent pouvoir se mouvoir en douceur tout au long de leur débattement.

 

 

1) Bien que ce soit parfois assez difficile, il est possible de faire de la voltige avec des appareils d'apparence tranquille, comme ce Piper. L'ombre nous prouve que la photo est à l'endroit.

2) Avant toute voltige, il faut vérifier la bonne installation du circuit d'alimentation en carburant.

 

Moteur et réservoir
Parlons maintenant du moteur et du réservoir. Le moteur doit être correctement carburé; dans le cas contraire (surtout si nous avons exagérément fermé le pointeau, à la recherche de quelques tours supplémentaires), il calera, et sûrement au moment le moins indiqué. Avant de faire décoller l'appareil, il convient de vérifier que le moteur ne s'arrête pas ou n'a pas tendance à perdre des tours après que vous l'ayez maintenu verticalement, museau vers le haut et à pleine puissance, pendant 5-10 secondes. Le cas échéant, nous ouvrirons un peu le pointeau et nous connecterons au réservoir une prise de pression en suivant les instructions du fabricant. La prise de pression du réservoir doit pouvoir se déplacer librement dans toutes les positions.


 

Le vol inversé est bien plus aisé avec cet acrobatique qu'avec la maquette précédente. Avec de la pratique, ce genre d'exercice ne pose aucun problème. Commencez à altitude respectable.

 

Le " looping "
Les programmes de voltige se composent tous d'une courte série de figures élémentaires ou d'une combinaison de celles-ci: le looping, le tonneau, "la chute de l'aile", la vrille et le vol inversé, la figure la plus connue étant le "looping". Soulignons que le looping est très facile à réaliser et nous encouragerions pratiquement n'importe quel débutant qui ne sache pas encore atterrir ou décoller à s'y essayer, à condition toutefois qu'il soit capable de maîtriser son appareil. La manoeuvre en soi est des plus simples (l'exécuter à la perfection est une autre paire de manches) : comme dans la plupart des cas, nous laissons le modèle atteindre une hauteur suffisante (lors de notre premier essai, il est quasi inévitable que nous le fassions à très haute altitude) vent dessous. Nous ouvrons les gaz à fond et laissons l'avion prendre de la vitesse en léger piqué. Au moment où il passe pratiquement devant nous et se trouve face au vent, nous tirons sur la profondeur en douceur sans réduire les gaz : le modèle montera d'abord à la verticale et réalisera ensuite le looping. Durant cette phase de l'apprentissage, nous nous limiterons à essayer de faire sortir le modèle en vol horizontal, en évitant qu'il ne reste "suspendu" après le looping.
Presque tous les modèles, même les entraîneurs les plus simples, peuvent exécuter un looping correctement. Il est pratiquement impossible, si nous l'amorçons à bonne altitude et avec un minimum de vitesse, que nous rencontrions le moindre problème; si nous ne sommes pas bien face au vent ou si le modèle n'est pas correctement équilibré (une aile plus lourde que l'autre), l'appareil sortira incliné vers l'aile la plus lourde. Quand nous aurons assez de pratique, nous pourrons améliorer la technique et exécuter des loopings enchaînés et/ou à vitesse constante; pour ce faire, nous devrons réduire progressivement les gaz quand le modèle passera en inversé et les ouvrir à nouveau en fin de looping.

 

 

Les modèles les mieux adaptés à la voltige sont de dimensions moyennes et au profil symétrique. 

Les modèles légers sont plus "permissifs".

 

Tonneau
Après le looping, le tonneau est la figure acrobatique la plus courante. Il s'agit d'imprimer à l'appareil une rotation de 360° autour de son axe longitudinal. Bien qu'il soit possible d'effectuer un tonneau avec un avion dépourvu d'ailerons (en utilisant la gouverne de direction), la manoeuvre est beaucoup plus facile à exécuter s'il en est doté.
Pour réaliser notre premier tonneau, nous devrons procéder comme suit: en premier lieu, placer le modèle à altitude respectable (comme disent les pilotes, "la hauteur, c'est de l'argent en banque", c'est-à-dire, un gage de sécurité). Certains prétendent qu'il est plus facile de faire des tonneaux avec le vent en poupe que vent de face; personnellement, j'en doute; ce qui est sûr, c'est que l'une et l'autre de ces positions valent mieux qu'un vent de côté. Plaçons le modèle face au vent et ouvrons les gaz pour prendre de la vitesse. Pour notre premier essai, une fois que nous aurons atteint une vitesse suffisante, nous appliquerons un tout petit peu de profondeur "vers le haut" pour que l'appareil monte légèrement. Ensuite, nous appliquerons des ailerons à fond d'un côté. Le modèle pivotera et terminera le tonneau. Une fois le modèle à nouveau en vol horizontal, nous remettrons les ailerons au neutre et poursuivrons le vol.
C'est la façon la plus simple et la plus "brute" d'exécuter un tonneau. Les problèmes qui peuvent surgir sont rares; le plus courant étant que le modèle finisse le tonneau en piqué ou avec un angle de descente trop prononcé. La solution consiste à commencer le tonneau avec un plus grand angle de montée, du moins jusqu'a l'étape suivante qui consistera à effectuer un tonneau plus "élaboré". Ce dernier se différencie du précédent par une plus grande lenteur. Nous devrons donc corriger la tendance qu'aura l'appareil à perdre de l'altitude. En résumé, disons que la technique permettant de réussir cette figure consiste à appliquer moins d'ailerons, afin de réduire la vitesse de rotation, tout en appliquant une certaine quantité de profondeur vers le bas lors de la phase de vol inversé. Avec assez de pratique, nous parviendrons à maintenir le nez du modèle droit; et une fois la technique maîtrisée, il vous sera relativement simple de réussir plusieurs tonneaux enchaînés sans perdre d'altitude.

 

 

1) Un Sukhoi de grand format en vol tranche : réservé aux experts.

2) Avant de se lancer dans les figures de voltige, il faudra vérifier le nombre et l'état des élastiques.

 

'' Chute de l'aile ''
Cette manoeuvre semble simple de prime abord; cependant, elle est difficile à exécuter correctement (beaucoup plus que les loopings ou tonneaux) surtout avec un entraîneur à aile haute. Elle consiste à faire monter le modèle à la verticale et à couper le moteur; au moment où l'appareil cesse son ascension, on le fait pivoter autour de la pointe de l'aile et on le laisse redescendre par le même chemin qu'à la montée.
Pour réaliser cette figure, nous prenons de la vitesse à l'horizontale à une hauteur moyenne, vent arrière ou de face. Nous tirons sur la profondeur en douceur jusqu'à ce que le modèle monte à la verticale et nous coupons alors le moteur. Le truc consiste à savoir avec exactitude quand il faut agir sur la gouverne de direction pour faire pivoter l'appareil; certains obtiennent de bons résultats en appliquant à ce moment-là un tout petit peu de gaz. Le courant d'air provenant de l'hélice "souffle" alors sur le gouvernail et facilite le virage. Si tout se passe bien, le modèle pivote en douceur; au moment où il se trouve à la verticale, tête en bas, nous remettons la gouverne de direction au neutre, nous ouvrons doucement les gaz et remettons l'appareil en vol horizontal. L'erreur la plus fréquente est de trop attendre; le modèle s'arrête alors complètement et "tombe" sur le dos, rendant la figure méconnaissable. C'est une figure qui nécessite beaucoup de pratique avant que l'on obtienne de bons résultats.

 

 

Les planeurs équipés d'un moteur puissant sont capables de réussir toutes les figures de base, et à des vitesses plus que respectables.

 

Vol Inversé
Figure spectaculaire où l'on fait pivoter l'avion de 180° et où l'on continue le vol tête en bas. Pour pouvoir voler en inversé, il faut tout d'abord faire pivoter le modèle au moyen d'un demi-looping ou d'un demi-tonneau; je pense, personnellement, qu'il est plus simple d'exécuter un demi-looping. Une fois le modèle en inversé, il s'agit tout simplement de le maintenir dans cette position et de lui faire suivre la trajectoire souhaitée.
Avec un entraîneur aile haute à ailerons et au profil légèrement asymétrique (c'est-à-dire n'importe quel profil qui ne soit pas plan-convexe), et un certain degré de persévérance, il est possible de voler en inversé indéfiniment. Si le modèle est un peu plus élaboré (un acrobatique ou un modèle d'initiation à la voltige), il est possible d'exécuter en vol inversé les mêmes figures qu'en vol normal.
Quand un avion radiocommandé vole en inversé, il est normal de "piquer" plus ou moins pour maintenir l'altitude; la quantité de commande de profondeur qu'il faut appliquer dépend du type d'avion : beaucoup (à fond, même) avec un entraîneur à profil plan-convexe et très peu, s'il s'agit d'un acrobatique au profil symétrique. Dans tous les cas, la commande de profondeur est "inversée" (il faut piquer pour gagner de l'altitude et vice versa). Bien entendu, la commande de direction fonctionne, elle aussi, à l'envers; les ailerons et le moteur fonctionnent comme normalement.
Lors de nos premiers essais en vol à '' l'envers ", nous devrons garder une hauteur suffisante pour pouvoir sortir de l'inversé en faisant un demi-looping. Au début, il sera difficile de maintenir l'appareil sur une trajectoire rectiligne sans perdre d'altitude; de toutes façons, plus l'entraîneur est élémentaire, plus il aura tendance à sortir seul de l'inversé; les bons acrobatiques se maintiennent en inversé presque sans efforts. Les virages, au début, paraissent un peu "désagréables", surtout pour les ailes hautes, et se négocient avec ailerons et profondeur (en piquant, bien sûr). Après quelques essais, vous verrez que l'inversion apparente des commandes ne vous surprendra plus et, avec un peu d'effort, vous finirez par voler à l'envers avec la même aisance qu'à l'endroit.

 

 

1) Les profils avec bords d'attaque arrondis ont généralement de bonnes aptitudes acrobatiques.

2) Rien de plus beau qu'un biplan en train d'exécuter une figure de voltige.

 

Conclusion
L'acrobatie aérienne radiocommandée est une expérience enrichissante. De fait, la plupart des aéromodélistes finissent par s'adonner à la voltige pour le simple plaisir de pouvoir parfaitement contrôler leur avion. Certains d'entre nous se limitent à effectuer toute une série de cabrioles dans le seul but de s'amuser; d'autres sont tentés par la compétition et exécutent les figures acrobatiques, avec la discipline que cela suppose, que leur impose le règlement de la FAI. De toutes façons, pour devenir un bon pilote acrobatique, il n'y a de secret que l'entraînement et la persévérance: effectuer les figures par temps calme ou venteux, par beau temps ou par temps nuageux, par vent fort ou avec rafales, etc. Même avec un simple entraîneur de base, il est possible d'exécuter une multitude de figures et de bien s'amuser. N'hésitez pas et commencez, dès votre prochain vol, à "dessiner dans le ciel" : vous verrez, vous passerez de bons moments!

 

 

Ultimes vérifications avant le décollage. En fait, mieux eût valu les faire avant...

 

Article de: www.aéromodélisme.org

 

   

PUBLICITES

Repost 0
Published by puget3d
commenter cet article